t’ai freedom ford

Poétesse et écrivaine, Jerome Foundation (Etats-Unis)

t’ai freedom ford est une professeure d’anglais à New York et membre de Cave Canem. Ses poèmes sont entre autres parus dans Gulf Coast, RHINO, Vinyl, Muzzle et Poetry. Ses travaux ont également été publiés dans The BreakBeat Poets: New American Poetry in the Age of Hip-Hop. En 2012 et 2013, elle a effectué deux tournées interurbaines en tant que participante d’un salon de littérature de femmes queer de couleur, The Revival, qui a également été la source d’un documentaire homonyme. Gagnante en 2015 du To the Lighthouse Poetry Prize, son premier recueil de poèmes, how to get over est disponible à Red Hen Press. t’ai habite et aime à Brooklyn, où elle est éditrice à No, Dear Magazine.

En savoir plus : www.howtogetover.com

Signs of Life

Ce roman parle de mort et de corps noirs. Il traite des façons dont les gens font leur deuil et vivent après la disparition d’un bien aimé. Ce livre veut rappeler à ses lecteurs qu’avant d’être des victimes, les morts étaient des frères et des pères, des mères et des mentors, des oncles et des sœurs. Ce roman est une tentative de l’auteure de faire sens de la manière dont les familles et communautés guérissent. La mort casse et modèle les proches toujours en vie; s'y intéresser relève de commémorations improvisées, de l'absolution et de l'absence, de vie et d'amour.

t’ai est en résidence à la Fondation Camargo du 27 juillet au 27 août 2018, en partenariat avec Art Matters et la Jerome Foundation.