Chikako Mori

Chercheuse (Sociologie), Université de Tokyo, Japon

Chikako Mori est maître de conférences en sociologie à l'Université Hitotsubashi de Tokyo et co-responsable scientifique du Centre des recherches sur le Genre et en sciences sociales (CGraSS). Docteure en sociologie de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, Paris), chercheuse invitée au Center of migrations and development (2015-2016, Princeton University), spécialiste des ségrégations urbaines et des discriminations du logement, son travail se déploie dans une perspective comparée (Japon-France-Etats-Unis). En 2017, elle a reçu le Prix Jirō Osaragi des sciences sociales - équivalent japonais du prix Pulitzer - pour son livre "The Banished Suburb" ("Haijo to teikō no kōgai", The University of Tokyo Press, 2016). Plus d'informations : www.chikmori.com

Repenser "l'échec" de la gentrification à Marseille : pour une sociologie comparée des villes gentrifiées France-Japon-États-Unis - le rôle des résidents

Repenser "l'échec" de la gentrification à Marseille : pour une sociologie comparée des villes gentrifiées France-Japon-États-Unis - le rôle des résidents. La gentrification, phénomène planétaire massif et incontournable pour nombre de grandes villes, connaît à Marseille un développement beaucoup plus incertain : s'interrogeant sur ce constat, Chikako Mori conduira une enquête qualitative pour examiner le rôle des associations de résidents dans ce phénomène. Son but est de voir dans quelle mesure et dans quelles limites on peut considérer le cas marseillais non comme un "échec" mais comme une "réussite de la résistance des résidents" face à un processus urbain qui semble souvent inévitable. Ce travail permettra de contribuer à une recherche en cours, aux enjeux considérables pour la compréhension des inégalités sociales et spatiales dans les grandes villes des pays industrialisés : la construction d’un cadre théorique pour une sociologie comparée de la gentrification en France, au Japon et aux Etats-Unis.