Fiona McLaughlin

Professeure de Linguistique et de Langues Africaines, Université de Floride, Etats-Unis

Fiona McLaughlin est professeure de linguistique et de langues africaines à l'Université de Floride. Elle a publié de nombreux travaux sur la phonologie et la morphologie des trois langues sénégalaises que sont le wolof, le pular et le sérère. Ses publications incluent aussi ses recherches sur le contact des langues dans l’espace urbain en Afrique de l’Ouest ainsi que sur l'Islam et la musique populaire au Sénégal. Sa traduction du roman de Boubacar Boris Diop, "Murambi, le livre des ossements", a été publiée par l’Indiana University Press en 2006 sous le titre Murambi, "The Book of Bones". Elle a été directrice du Centre de recherche ouest-africain à Dakar et a enseigné à l'Université Abdoulaye Moumouni à Niamey au Niger ainsi qu'à l'Université Gaston Berger à Saint-Louis au Sénégal. En savoir plus : www.people.clas.ufl.edu

Language and urban life in Dakar: A critical sociolinguistics of language contact in the post colony

Pendant sa résidence à la Fondation Camargo, Fiona McLaughlin travaillera sur un livre qui s'intitule "Language and urban life in Dakar: A critical sociolinguistics of language contact in the postcolony". Ce livre porte sur la centralité de la vie urbaine et les potentialités de la ville sur les modes d’interaction entre le wolof et le français au cours des trois derniers siècles sur la côte sénégalaise. La thèse centrale du livre est que la principale conséquence linguistique du colonialisme français au Sénégal n’est pas l’implémentation du français mais plutôt le développement du wolof comme vernaculaire urbain et lingua franca nationale.