Ilana Salama Ortar

Artiste, Egypte/Israel

Après avoir quitté son pays natal, l'Egypte, munie d’un simple laissez-passer, et transité par le camp du Grand Arénas à Marseille en chemin vers Israël, Ilana s’est trouvée face à la fragilité du conflit israélo-palestinien. Cette histoire personnelle lui a donné une sensibilité particulière aux thèmes du déplacement, du déracinement, de la migration, de l’exil et de la mémoire, qu’elle articule dans des installations interdisciplinaires. Ses projets (films, dessins, sculptures, témoignages) ont été exposés entre autres aux musées de Tel Aviv et de Jérusalem, à MP13 Marseille, et au Drawing Center NY. Ses œuvres figurent dans les collections du Metropolitan Museum, Guggenheim Museum, Brooklyn Museum, Musée d'Israël et Musée de Tel Aviv. En savoir plus : www.ilanasalamaortar.org

Corps étranger

"Corps étranger" est un projet multidisciplinaire qui questionne le langage corporel des femmes immigrées âgées. Il explore les problématiques de la corporalité, du vieillissement, du déplacement et du déracinement. L'ensemble des données recueillies au cours des témoignages et des rencontres à Marseille sera synthétisé et transformé. Il donnera lieu à un synopsis/storyboard à partir duquel sera élaborée l’installation. L'accent sera mis sur la présence physique et visuelle de la parole elle-même – intonation, souffle, gestuelle – afin de créer une chorégraphie urbaine entre espace public et espace muséal ou d’exposition. Cette chorégraphie sera fondée sur la matérialité du trauma au travers du vocabulaire, de la contextualisation et des vibrations sonores.