James Cahill

Professeur d'Études cinématographiques, Université de Toronto, Canada

James Leo Cahill est maître de conférences spécialiste en études cinématographiques et littérature française à l’Université de Toronto et directeur de la revue Discourse. Il est auteur de "La vocation copernicienne du cinéma : Jean Painlevé, Geneviève Hamon et surréalisme zoologique" (Presses Universitaires de Minnesota, à venir 2018) et il a publié des articles et chapitres sur le cinéma français, animaux et médias, théorie et historiographie du cinéma. Au printemps 2018 il sera professeur invité à l’Institut Franke pour les sciences humaines à l’Université de Chicago. En savoir plus : www.cinema.utoronto.ca

Un Globe hexagonal : littérature, cinéma et l’exploration "mondiale" en France, 1943-1963

Ce projet examinera les réorientations esthétiques dans la littérature et le cinéma de l’époque 1943-1963 et la re-conceptualisation du monde, du globe et de la position géopolitique de la métropole. Ce corpus sera lu à travers les optiques des crises morales et politiques de la collaboration, de la colonisation et de la globalisation. À Cassis, James Leo Cahill s’intéressera aux chapitres sur les films "Naufragé volontaire" (1953) de Alain Bombard et "Le Monde du Silence" (1956) de Jacques-Yves Cousteau et Louis Malle et sur le rôle des techniques cinématographiques dans l’exploration sensorielle et perceptive.