Katie Kilroy-Marac

Chercheuse (Anthropologie), Université de Toronto, Canada

Katie Kilroy-Marac (PhD, Université de Columbia) est professeure adjointe en anthropologie à l’Université de Toronto. Son travail de recherche se penche sur l’histoire sociale de la pensée psychiatrique, l’évolution et la naturalisation des classifications psychiatriques, ainsi que les zones de contact entre les conceptions locales de la maladie et de la souffrance et les modèles psychiatriques occidentaux. Katie Kilroy-Marac est actuellement en train de finaliser son manuscrit Un héritage impossible : la psychiatrie postcoloniale et le travail sur la mémoire dans une clinique de l’Afrique de l’Ouest (University of California Press), basé sur une étude de terrain menée au Centre Hospitalier Universitaire de Fann à Dakar, au Sénégal.

Pour en savoir plus : www.utsc.utoronto.ca et www.anthropology.utoronto.ca

Le passage à Marseille : sujets coloniaux et l’imagination psychiatrique dans un asile du sud de la France, vers 1900

Entre 1897 et 1914, le gouvernement colonial français a transporté 144 patients psychiatriques d’Afrique de l’Ouest du Sénégal jusqu’à Marseille pour qu’ils soient internés à l’asile de Saint-Pierre. Alors que cette tentative fût un échec total du gouvernement colonial, elle enclencha tout de même une confrontation médico-scientifique durant laquelle les corps africains et la folie africaine devinrent l’objet d’examen de la métropole. Ce projet s’intéresse aux idées de race, civilisation, et folie issues de cette expérience coloniale qui ont résulté de cette rencontre psychiatrique entre des docteurs français et des patients africains à Saint-Pierre, vers 1900.