Emma Anderson

Professeure (sciences des religions), Canada

Spécialisée dans les rapprochements religieux entre les missionnaires catholiques et les peuples autochtones en Amérique du Nord coloniale, Emma Anderson est l’auteure de deux livres primés, publiés par Harvard University Press. Le premier s'intitule The Betrayal of Faith: The Tragic Journey of a Colonial Native Convert (2007) et explore la transformation transatlantique d’un garçon autochtone, Pierre-Antoine Pastedechouan. The Death and Afterlife of the North American Martyrs (2013) réexamine de façon critique la vie et la mort de huit jésuites décédés en 1640, et enquête sur les répercussions qu'ont entraîné leur culte sur les peuples autochtones.

En savoir plus : www.uniweb.uottawa.ca

L’illumination avant l’illumination : Les peuples autochtones, la relation entre les Jésuites et l’indigénisation de la société européenne

La rencontre entre les peuples autochtones et les Européens en Amérique du Nord coloniale a sans doute enclenché une transformation plus importante en l'Europe que dans les cultures autochtones étant donné que les peuples autochtones du XVIIe siècle étaient modernes d’une façon que ne l’étaient pas encore les Européens. La philosophie et l’épistémologie autochtones, tout en prévoyant les futurs développements européens, présageaient en quelque sorte « l’illumination avant l’illumination ». Ironiquement, ce sont par les écrits des missionnaires catholiques que ces concepts autochtones ont initialement atteint les cœurs et les esprits des Européens, là où ils ont pu ensuite bourgeonner et donner vie à des idées de révolution.