James Arthur

Poète, États-Unis/Canada

Le poète américain-canadien James Arthur a grandi à Toronto. Son premier livre, Charms Against Lightning, a été publié par Copper Canyon Press en 2012. Ses poèmes sont également parus dans The New Yorker, Poetry, New York Review of Books, The New Republic, The Literary Review of Canada et The London Review of Books. Il a reçu la bourse de voyage Amy Lowell pour la poésie, une bourse Hodder de l'Université de Princeton, une bourse Stegner de l’Université Stanford, un prix Discovery/The Nation et une bourse Fulbright pour le Centre Seamus Heaney en Irlande du Nord. Arthur habite Baltimore et enseigne à l'Université Johns Hopkins.

Shadowbox

Lors de sa résidence à la Fondation Camargo, Arthur écrira des poèmes pour un troisième recueil de poèmes, provisoirement intitulé Shadowbox. Bien que certains des poèmes de la collection explorent des thèmes personnels, d’autres abordent des sujets sociaux et politiques, comme la récente résurgence du nationalisme ethnique blanc aux États-Unis. James envisage non seulement d'écrire de nouveaux poèmes pendant son séjour à Cassis, mais aussi de consulter les fonds du Centre international de poésie de Marseille.