“Rendez-vous aux jardins 2024”

Pendant deux jours, la Fondation Camargo vous propose une programmation spécifique sur son site pour l'événement national les Rendez-vous aux jardins 2024, initié par le Ministère de la Culture. Pour cette saison sur le thème des 5 sens, la Fondation Camargo vous propose de déambuler au coeur de ses jardins pour en observer la richesse, de venir découvrir des performances de Dorothée Munyaneza, chorégraphe en résidence, et d’écouter une talentueuse musicienne, Gildaa, en partenariat avec le Marseille Jazz des Cinq continents. 

Toute la programmation ci-dessous

 

Visites guidées des jardins

1er juin : 11h en anglais et 14h30 en français

Gratuit, réservation obligatoire ici
Deux visites des jardins, l’une en français, l’autre en anglais, seront proposées aux promeneurs curieux et aux botanistes en herbe. Cette visite sera l'occasion pour le public de découvrir les espaces naturels de la Fondation Camargo qui bénéficient d'une vue exceptionnelle sur la baie de Cassis et le Cap Canaille.

 

Restitution de Dorothée Munyaneza et Maya Mihindou, en conversation avec les femmes du quartier de la Castellane à Marseille

1er June de 16h à 19h

Gratuit, réservation obligatoire ici

Dorothée Munyaneza, en collaboration avec Maya Mihindou, a initié depuis plusieurs années une conversation avec des femmes du quartier de la Castellane à Marseille. D’histoires intimes en voix mêlées, elle tisse des liens sensibles, fait surgir des paroles, remet au centre de la cité des récits trop peu écoutés.
Pendant la restitution proposée à la Fondation Camargo, le public assistera à une présentation du projet, puis à une performance-déambulation par Dorothée Munyaneza et à une présentation des travaux réalisés par Maya Mihindou. La journée se clôturera par un moment convivial en compagnie de toutes les personnes associées au projet.

 

Concert de Gildaa avec le festival Marseille Jazz des Cinq Continents

2 June à 21h

15€ (tarif normal), 10€ (tarif réduit), billets ici
Pour conclure ces deux jours de festivités, un concert de Camille Constantin Aka Gildaa se tiendra dans l'amphithéâtre de la Fondation Camargo, avec le Cap Canaille en horizon.
Au Conservatoire d’art dramatique, Camille Constantin apprend en autodidacte et en plus de ses cours le chant et la percussion. C’est là qu’elle rencontre son alter ego – Gildaa, une fusion de ses pratiques artistiques et de sa double culture franco-brésilienne. À partir de là, elle écrit et compose. Gildaa est un rite de passage.
Cet évènement est organisé dans le cadre du parcours métropolitain du Marseille Jazz des Cinq Continents initié en partenariat avec Aix-Marseille-Provence Métropole.

 

 


Nicolas Floc'h aux Rencontres d'Arles | Du 1er juillet au 29 septembre 2024

Nicolas Floc’h participera aux Rencontres d'Arles 2024, du 1er juillet au 29 septembre. Il y présentera un fragment des photographies prises aux États-Unis (série Fleuves Océan). À partir d’une dizaine des 224 points de couleur de l’eau, l’exposition propose une immersion dans le paysage américain, le cycle de l’eau et le paysage de la couleur.

 

« Plus je documente et lis les couleurs des eaux, plus les informations qu’elles contiennent se démultiplient et s’organisent telle une écriture du vivant, du minéral, des sols, de l’espace, du climat. Le paysage subaquatique et océanique le plus commun forme une étendue colorée à perte de vue. Par la photographie, la peinture monochrome rejoint ici la peinture de paysage, cependant le végétal et le minéral ne s’expriment pas par la représentation romantique d’un rocher, d’une montagne, par les touches impressionnistes d’un champ de fleurs ou les vibrations de la lumière sur la surface de l’océan, mais par la couleur et la lumière seules. Cette couleur est celle du microscopique qui devient visible par accumulation, pigments flottants, dynamiques et libres, dont la saturation augmente avec la profondeur…», écrit Nicolas Floc’h. 

Pour Fleuves Océan, nouvelle série jumelle des Paysages productifs, il suit le parcours de l’eau dans les bassins versants des fleuves, du Mississippi au Rhône, de la Loire à la Seine. À la recherche de la couleur, il photographie les eaux sous la surface, leurs nuances participant à la formation et transformation des territoires. 

En 2022, il documente le bassin versant du Mississippi à partir de 224 colonnes d’eau sur autant de sites couvrant 31 États. Chaque colonne est une série de photographies subaquatiques panoramiques organisées verticalement en fonction de la profondeur de leur prise de vue. Simultanément, des séries en noir et blanc documentent l’espace terrestre entre les différents sites de couleur de l’eau. Ce relevé photographique du bassin versant est celui du parcours de l’eau visible ou invisible, atmosphérique, inscrite dans les roches, abondante par la végétation, déplacée par l’agriculture, absente dans les zones arides…

Nicolas Floc'h. Delta du Mississippi, Bayou, Louisiane, série Fleuves Océan – Mississippi, 2022.