Abdelmoneim Mohammed Rahamtalla

Poète, écrivain et journaliste, Soudan

Abdelmoneim Rahamtalla, poète, écrivain et journaliste, a co-fondé le quotidien d'opposition soudanais Ajras al-Hurriya (Les Cloches de la Liberté), où il a également été directeur administratif et correspondant des arts et de la culture entre 2007 et 2009. En 2011, il est arrêté à Khartoum dans le cadre d'arrestations massives. Emprisonné et condamné à mort, il est relâché un an plus tard. Il quitte Khartoum en mars 2013 avec son épouse et ses quatre enfants, pour l'Éthiopie, où il a vécu jusqu'à son départ pour la France en 2015. Après un an à la Maison des journalistes à Paris, il obtient le statut de réfugié politique.

Abdelmoneim Mohammed Rahamtalla, Camargo Foundation, 2019 © Sara Farid

Cendres d'un journaliste

Ayant à l’esprit la primauté du langage dans la société, Abdelmoneim Mohammed Rahamtalla porte son travail sur la thématique des droits humains, dans le cadre du récit de son deuxième roman. Son but, errant dans l’imaginaire sur les pas des identités brouillées, est de souligner les résidus qui poursuivent l’oeuvre de la colonisation dans l’humanisme "postmoderne". La dimension paradoxale de sa propre expérience, en tant que poète-journaliste, est donc projetée au niveau plus général, social, pour interroger l'Homme universel face à sa propre étrangeté. Ici, à la recherche de la modernité, Abdelmoneim cherche une autre forme de liberté d’expression, mise à jour en tant que pratique.

Événement pendant la résidence

L’Exil en résidence, rencontre et lecture avec Abdelmoneim Rahamtalla, Lotfi Nia et Michaël Batalla.
Mercredi 4 décembre 2019 à 20h30, Montévideo, Marseille.
Événément en partenariat avec le CIPM Centre international de Poésie Marseille et Montévidéo.
En savoir plus.