Maya Smith

Chercheuse en langues romanes et linguistique, États-Unis

Maya Angela Smith est maître de conférences d’études francophones à l'Université de Washington, à Seattle. Elle a obtenu un doctorat en langues romanes et linguistique de l'UC Berkeley. Ses recherches se concentrent largement sur les questions de race, de la langue et de la mobilité parmi les groupes marginalisés de la diaspora africaine, en particulier dans le monde francophone postcolonial, notamment dans sa monographie académique Senegal Abroad: Linguistic Borders, Racial Formations, and Diasporic Imaginaries (University of Wisconsin Press, 2019). Son intérêt récent pour le partage des connaissances lui permet d'apporter son expertise à un public plus large, intéressé par les aspects culturels et sociaux de l’industrie de l'entertainment.

Alvenia Bridge, 2019 © Maya Smith

Reprendre possession de Vénus : les nombreuses vies d’Alvenia Bridges

Par sa ténacité, sa persévérance et sa chance, Alvenia Bridges est devenue un mastodonte dans les coulisses de l'industrie musicale, en particulier grâce à des relations de travail à long terme avec les Rolling Stones et Bill Graham. Ce projet retrace son histoire, non seulement en élargissant l’histoire du rock, mais aussi en racontant l’héroïsme de tous les jours au milieu de l’effacement systématique des voix des femmes noires. Ainsi, ce projet explique comment le déni du travail invisible des femmes noires a faussé la compréhension du public de leurs nombreuses contributions dans diverses sphères culturelles.

  • En savoir plus sur Alvenia Bridges ici