Cité Internationale des Arts

Programme de résidences à destination d'artistes algériens

Ce programme de résidences de création et de recherche s’adresse à des artistes visuels, artistes musiciens et écrivains algériens travaillant et résidant en Algérie. Il a été créé à l’initiative du Ministère de la culture, suite à la livraison du rapport Stora et dans le cadre de la mise en œuvre des préconisations visant à l’apaisement des mémoires franco-algériennes.

L’objectif de cette résidence est de promouvoir et de faciliter la mobilité́ des artistes algériens, et d’élargir leur réseau professionnel et artistique.

Ce programme est co-construit par la Cité internationale des arts (Paris), la Fondation Camargo (Cassis) et la Friche la Belle de Mai (Marseille). En collaboration avec l’AM.I, Triangle - Astérides, centre d’art contemporain d’intérêt national, Fraeme et la SACEM, les partenaires s’engagent à soutenir le projet de chaque lauréat en leur permettant de bénéficier d’un accompagnement privilégié́, d’une mise en réseau et d’une résidence financée de trois mois en France.

Suite à cet appel à candidatures et à la réunion d’un jury de professionnels du monde de l’art et de la culture, six artistes (deux artistes visuels, deux musiciens et deux écrivains) seront sélectionnés pour des résidences de trois mois chacune, au sein des lieux de résidences impliqués dans le programme. 

Une fois arrivés en résidence, les artistes sont accompagnés par la structure d’accueil qui se tient à son écoute pour permettre le bon déroulement de leurs projets. Les partenaires du programme font un suivi pour qu’une continuité soit assurée tout au long de la résidence. Une fois la résidence terminée, les artistes sont tenus de fournir un compte-rendu.


2022

Lynda Chouiten

Titulaire d’un Doctorat décerné par l’Université Nationale d’Irlande à Galway, Lynda Chouiten est Professeure de littérature anglophone à l’université de Boumerdes (Algeria). Elle est l’auteure de plusieurs articles portant sur la critique littéraire et de deux livres à caractère académique, publiés respectivement aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne : une étude de l’œuvre d’Isabelle Eberhardt et un ouvrage collectif sur l’autorité. Lynda Chouiten a aussi publié deux romans : Le Roman des Pôv’Cheveux (Alger : El Kalima, 2017) a été finaliste des prix Mohammed Dib et L’Escale d’Alger, et Une Valse (Alger : Casbah, 2019) a remporté le Grand Prix Assia Djebar en décembre de la même année. En mars 2022, Chouiten publie Des Rêves à leur portée, son premier recueil de nouvelles.

Samira Negrouche

Née à Alger où elle vit, Samira Negrouche est poète, essayiste et traductrice. Médecin de formation, elle se consacre à l’écriture. Les créations interdisciplinaires étant une part importante de son parcours, elle a notamment collaboré avec la chanteuse et musicienne Angélique Ionatos, l’artiste Marc Giai-Miniet, le théorbiste Bruno Helstoffer et la chorégraphe Fatou Cissé. Voix majeure de la poésie algérienne, elle est traduite dans une trentaine de langues. Parmi ses publications : À l’ombre de Grenade, Éditions Marty (2003), Le Jazz des oliviers, Éditions du Tell (2010), Traces, Fidel Anthelme X (2021) et Stations qui paraîtra en mars 2023 aux Éditions Chèvre-feuille étoilée.